Archives pour la catégorie robotique domotique automatismes

Projet microprocesseur I2 2015/2016

Le projet « voiture téléguidée» a été considéré par l’ensemble des étudiants du groupe 8 de mini-projet I2 microprocesseur comme le meilleur projet. Il a été réalisé par Enzo Cappelli et Adrien Derouene.

Résumé : une carte STM32 avec des ponts en H commande la propulsion d’une voiture. Une deuxième carte électronique récupère les informations d’un accéléromètre pour piloter la voiture sans fils en fonction de l’inclinaison de cette carte. Les deux systèmes sont reliés en Bluetooth. Cette architecture permet à nos vainqueurs de télécommander une voiture.

Miniprojet microprocesseur – I2 S7 2014 – Meilleur projet groupe 1 – Géolocalisation par Bluetooth

Le projet « Géolocalisation par Bluetooth » a été considéré par l’ensemble des étudiants du groupe 1 de mini-projet I2 microprocesseurs comme le meilleur projet. Il a été réalisé par Charles Sommer (à gauche) et Mathieu Roux (à droite).

Résumé : En s’appuyant sur des modules Bluetooth positionnés à des endroits connus et figés dans une pièce, nos deux vainqueurs ont développés un système pour géolocaliser un module mobile. Leur carte mobile dialogue en permanence avec les différents dispositifs fixes. Le programme récupère l’indicateur de la force du signal reçue. Une triangulation et quelques formules de mathématiques plus loin, la position apparait sur un écran LCD.

ESEO – projet de fin d’études Sphero Leap motion Réalitée augmentée

Vidéo de présentation par les étudiants ESEO

Sans titre 1

4 étudiants ingénieurs de l’ESEO : Alexandre B, Jérémy G, Mathieu L et Enguerrand M ont travaillé au développement (réussi !) de ce projet ambitieux et très visuel. Le Leap motion permet de détecter les mouvements et les positions des mains (sans contact). la sphère robotisée a a capacité de se mouvoir sur différentes surfaces, pilotée depuis un smartphone ou une tablette. La réalité augmentée : incrustation d’images 2D ou 3D sur un flux vidéo par détection de trackers.

Vidéo de présentation par les étudiants ESEO

élection du meilleur projet microprocesseur I2 S7 2013/2014

Le projet « Car Is Intelligente and Autonomous» a été considéré par l’ensemble des étudiants du groupe 4 de mini-projet I2 microprocesseur comme le meilleur projet. Il a été réalisé par Justine LEROI et Pierre WEIDER.

2014_01_mpuc_g3

 

Résumé : Piloter un véhicule de modélisme pour suivre une ligne. Voilà le projet de nos 2 jeunes gagnants. Ils ont piloté 2 moteurs à courant continu en fonction des images acquises par la caméra. Un simple traitement d’image effectué par un microcontrôleur STM32F4 a permis de piloter des moteurs en fonction de la position du robot par rapport à une ligne blanche sur un sol noir.

Afficheur à persistance rétinienne, commandé par WIFI.

Le projet a commencé lors du mini projet microcontrolleur du premier semestre de I2, par Charline Lerouge et Maël Poitou.
L’afficheur, composé de 8 LEDs tricolores permettait alors l’affichage d’un texte « flottant dans les airs ». La particularité de cet afficheur est qu’il peut fonctionner à vitesse variable. Un capteur ILS – interrupteur à lame souple – permet de calculer la vitesse de rotation à chaque tour de moteur, et ainsi d’adapter la fréquence d’affichage.

2013_06_poitou_persistance_retinienne2

Routage de la carte contrôlée par un PIC18F452.

Affichage à la fin du miniprojet microcontroleur.

Le projet a ensuite été amélioré par Victor Vaksmann et Maël Poitou, lors du projet « serveur Web Embarqué » de l’option Electronique Embarquée au deuxième semestre de I2.
Cette fois, une carte électronique composée d’un module WIFI et d’un microcontrolleur a été superposée à la première carte pour permettre à l’utilisateur de commander l’afficheur à distance.
Désormais, ce projet (réalisé entièrement sur une année, d’une durée totale théorique de + de 100h de cours (200h en réalité)), permet d’afficher un texte saisit dans un terminal TELNET (sur pc ou tablette) en communiquant à distance par l’intermédiaire d’une liaison WIFI ad-hoc.

Envoi du texte par Wifi, et affichage.

2013_06_poitou_persistance_retinienne

Routage de la carte électronique qui supporte le module Wifi.

Routage de la carte électronique qui supporte le module Wifi.

Maël Poitou.

Robot nettoyant autonome (ou par commande tablette)

Projet réalisé par 8 étudiant(e)s de l’ESEO en 4 ème année d’ingénieur généraliste, option architectes systèmes temps réels embarqués (ASTRE). La revue du projet final est effectuée par les enseignants avec des « entreprises clientes ». Cette soutenance marque la fin des centaines d’heures de travail de ces équipes…

Club de Robotique : l’ESEO 4ème de la coupe de France.

L’équipe de l’ESEO  et ses deux robots Tiny & Krusty termine la coupe de France en 4ème place…

Une place méritée pour une équipe qui a su tout au long de l’année réutiliser et améliorer le travail  des années précédentes… la tâche est rude.. encore BRAVO !
+ d’infos et de vidéos des matchs ici :

http://robot-eseo.fr/phases-finales

Si vous souhaitez rejoindre le club, n’hésitez pas à contacter les membres actuels, dont plusieurs étudiants I1 sont déjà très motivés pour tenter de faire encore mieux l’an prochain !

The Freescale’s Cup : intelligent car racing.

3 étudiants de l’ESEO ont pu participer à cette compétition mondiale entre écoles et universités (une quinzaine retenues en Europe, une centaine en Amérique et en Asie) sur le thème de l’«INTELLIGENT CAR RACING»: le développement d’une petite voiture autonome, utilisant les
dernières technologies de Freescale (entreprise créée par des ex-Motorola), est capable de
parcourir seule un circuit … circuit à découvrir à la fin du projet, lors des courses inter-écoles
d’ingénieurs ! Une opportunité pour les étudiants de se former aux dernières innovations et
technologies du numérique embarqué.

Freescale cup

Robotique à l’ESEO, des débuts encourageants !

En mars et avril, l’ESEO finit 1er à la Coupe de Bretagne et 4ème à la Coupe de Belgique

Dscf0644

Le week-end des 13 et 14 avril se déroulait la 12e édition de la Coupe de Belgique de robotique sur le campus de l’Umons.

  • Ce concours à vocation internationale voit s’affronter des robots préprogrammés autonomes conçus par des étudiants venus des universités et écoles d’ingénieurs de toute l’Europe, ainsi que par des passionnés issus de clubs.
  • Cette année, le club de l’ESEO s’est de nouveau démarqué en finissant 4ème sur les 26 équipes qui s’affrontaient. Un beau résultat qui ne peut être qu’encourageant avant la Coupe de France de robotique (ex-coupe E=M6) qui se déroulera en mai à la Ferté Bernard.

Le club robot est soutenu par la société SII et de nombreuses autres entreprises partenaires.

Le 16 mars, l’Eseo gagne la coupe de Bretagne de robotique

L’ESEO s’est imposée à la « coupe du Trégor », une « mini-coupe » de préparation à la coupe de France.

  • Cette rencontre amicale est l’occasion d’échanger avec les autres équipes, de découvrir leurs idées mécaniques et logicielles.
  • Krusty, l’un des deux robots de l’ESEO, dont la mécanique est terminée, s’est imposé en ramassant des verres, et en poussant ses cadeaux.
20 ans de la Coupe de France en mai : thème de l’anniversaire !

Coupe de robotique 2013

A la Coupe de France ce sera la vingtième édition, c’est pourquoi «L’anniversaire» est le thème retenu pour 2013.

  • Sur un plateau de jeu de 2 mètres par 3 mètres, les robots des différentes écoles devaient réaliser quatre actions principales :
  • souffler les bougies du gâteau en enfonçant des balles de tennis dans des tubes,
  • mettre des cerises sur le gâteau en récupérant des balles de ping-pong qui seront envoyées dans un petit bac sur le gâteau,
  • ouvrir des cadeaux en les basculant et faire des pyramides de verre à cocktail.

En savoir + : http://robot-eseo.fr/

Nautisme : Bateau autonome sans pilote.

Dans sa chambre d’étudiant, Thibault a travaillé jour et nuit pour mettre en application les connaissances apprises en cours. A partir d’un Optimist entreposé dans le garage familial, Thibault conçoit le système embarqué qui remplira le rôle du skipper à bord.

Voilier-1-2

  • L’objectif : embarquer dans un Optimist le système autonome qui permettra d’ajuster la voilure et la gîte, de virer de bord, d’adapter la trajectoire en fonction des éléments (l’orientation du vent) et de la cible GPS définie en début de parcours. Sans téléguidage ni pilote automatique. Sans skipper non plus. Une innovation qui ne manque pas d’audace…
  • Le mécanisme : une carte électronique embarquée dans l’Optimist (tel un mini-ordinateur), fixée dans une boîte étanche à l’arrière du bateau et reliée à des capteurs et à des actionneurs, la barre et la voile. Ce système intelligent permet de contrôler le voilier pour qu’il soit 100 % autonome. Thibault développe seul la partie software// hardware et s’appuie sur son père pour la partie mécanique. L’exploit réside aussi dans les conditions de l’expérience, réalisée sur un petit voilier pour un budget de 2500 €. Une innovation que Thibault présentera au Trophée Poséidon de la DCNS (février) et au Prix de l’initiative du Crédit Agricole (mars).
  • Enjeu : le système embarqué sera capable de relever des données océanographiques et de faire du bateau un véritable outil de surveillance de l’océan : « On peut imaginer des réseaux de voiliers plus grands, entièrement autonomes, dépourvus de moteur, ne fonctionnant qu’au vent et à l’énergie éolienne, qui navigueraient sur les océans et qui nous renverraient plusieurs millions de données océanographiques par mois. » explique Thibault.

bateau Thibaud G  281212

Thibault est étudiant en dernière année d’études d’ingénieur généraliste à l’ESEO -option Architecte Systèmes Temps Réels Embarqués (Astre). Il a réalisé les premiers essais de son bateau avec succès le jour de son anniversaire, le 28 décembre, et les poursuivra dans la baie de Quiberon en pleine mer au printemps. Aux côtés d’AUSY, le projet ICE de Thibault est sponsorisé par Thales et l’ESEO bien sur. De très nombreux média ont relaté son exploit : Ouest-France, Courrier de l’Ouest, L’Usine Nouvelle, Studyrama, L’Etudiant, France Info, Voile et Voiliers, etc.