Archives pour la catégorie Option Electronique Embarqué

Freescale cup : une équipe de l’ESEO qualifiée pour la finale européenne en Allemagne.

Une équipe d’étudiants de l’ESEO s’est qualifiée pour les finales européennes EMEA de la Freescale Cup, fin avril en Allemagne.

2014_03_Equipe_triumvirat__067343000_1408_11032014

La Freescale Cup est une compétition mondiale où des centaines d’équipes d’étudiants doivent construire et programmer une voiture de course.
La voiture suit de manière autonome une ligne noire sur fond blanc à l’aide d’un (ou plusieurs) capteur(s). L’objectif est de faire un tour complet d’un circuit défini par Freescale, dans un minimum de temps, et sans sortir des limites de la piste !
Les pré-sélections pour les finales ont lieu par pays, puis par continent, et enfin, la Finale mondiale !

2014_03_voiture_freescale

Ce projet fait appel à plusieurs compétences enseignées à l’ESEO : la programmation de systèmes embarqués, le traitement du signal, l’électronique embarquée, et la gestion de projets.
L’équipe de l’ESEO sélectionnée – du nom de ‘Triumvirat’ – se compose de 3 étudiants : Axel GENDILLARD (I2 – option Systèmes d’information, réseaux et télécoms), Guillaume DIDIERGEORGE (I2 – option Architecte Systèmes temps réel embarqué) et Maxime LEFRANC (I2 – option Electronique embarquée). Ils ont eu 3 mois pour réaliser ce projet (octobre 2013 à janvier 2014).
Ils ont interfacé des composants électroniques afin de pouvoir contrôler l’ensemble des systèmes de la voiture : le microcontrôleur, la carte de puissance, le servomoteur, les moteurs et la caméra. En même temps, ils ont programmé les différents comportements de la voiture en fonction de l’acquisition de la caméra.

En janvier, les étudiants de l’ESEO se sont rendus à Toulouse pour disputer les qualifications parmi les 12 équipes présentées en compétition en France.
L’équipe de l’ESEO s’est qualifiée pour la finale EMEA (Europe, Middle-East, Africa) qui se déroulera en Allemagne du 29 au 30 avril 2014.

Bonne chance !

élection du meilleur projet microprocesseur I2 S7 2013-2014

Le projet « Enceinte USB MP3 » a été considéré par l’ensemble des étudiants du groupe 6 de mini-projet I2 microprocesseur comme le meilleur projet. Il a été réalisé par Aurélie Fabiou et Thomas Hingant.

2014_01_mpuc_gpe6_1 2014_01_mpuc_gpe6_2

Résumé : Cette enceinte autonome est munie d’un port USB. Lorsque l’on y branche une clé USB, les fichiers MP3 qui s’y trouvent sont joués les uns après les autres. Une télécommande permet de changer de fichier et de régler le volume.

Afficheur à persistance rétinienne, commandé par WIFI.

Le projet a commencé lors du mini projet microcontrolleur du premier semestre de I2, par Charline Lerouge et Maël Poitou.
L’afficheur, composé de 8 LEDs tricolores permettait alors l’affichage d’un texte « flottant dans les airs ». La particularité de cet afficheur est qu’il peut fonctionner à vitesse variable. Un capteur ILS – interrupteur à lame souple – permet de calculer la vitesse de rotation à chaque tour de moteur, et ainsi d’adapter la fréquence d’affichage.

2013_06_poitou_persistance_retinienne2

Routage de la carte contrôlée par un PIC18F452.

Affichage à la fin du miniprojet microcontroleur.

Le projet a ensuite été amélioré par Victor Vaksmann et Maël Poitou, lors du projet « serveur Web Embarqué » de l’option Electronique Embarquée au deuxième semestre de I2.
Cette fois, une carte électronique composée d’un module WIFI et d’un microcontrolleur a été superposée à la première carte pour permettre à l’utilisateur de commander l’afficheur à distance.
Désormais, ce projet (réalisé entièrement sur une année, d’une durée totale théorique de + de 100h de cours (200h en réalité)), permet d’afficher un texte saisit dans un terminal TELNET (sur pc ou tablette) en communiquant à distance par l’intermédiaire d’une liaison WIFI ad-hoc.

Envoi du texte par Wifi, et affichage.

2013_06_poitou_persistance_retinienne

Routage de la carte électronique qui supporte le module Wifi.

Routage de la carte électronique qui supporte le module Wifi.

Maël Poitou.

Club de Robotique : l’ESEO 4ème de la coupe de France.

L’équipe de l’ESEO  et ses deux robots Tiny & Krusty termine la coupe de France en 4ème place…

Une place méritée pour une équipe qui a su tout au long de l’année réutiliser et améliorer le travail  des années précédentes… la tâche est rude.. encore BRAVO !
+ d’infos et de vidéos des matchs ici :

http://robot-eseo.fr/phases-finales

Si vous souhaitez rejoindre le club, n’hésitez pas à contacter les membres actuels, dont plusieurs étudiants I1 sont déjà très motivés pour tenter de faire encore mieux l’an prochain !

Robotique à l’ESEO, des débuts encourageants !

En mars et avril, l’ESEO finit 1er à la Coupe de Bretagne et 4ème à la Coupe de Belgique

Dscf0644

Le week-end des 13 et 14 avril se déroulait la 12e édition de la Coupe de Belgique de robotique sur le campus de l’Umons.

  • Ce concours à vocation internationale voit s’affronter des robots préprogrammés autonomes conçus par des étudiants venus des universités et écoles d’ingénieurs de toute l’Europe, ainsi que par des passionnés issus de clubs.
  • Cette année, le club de l’ESEO s’est de nouveau démarqué en finissant 4ème sur les 26 équipes qui s’affrontaient. Un beau résultat qui ne peut être qu’encourageant avant la Coupe de France de robotique (ex-coupe E=M6) qui se déroulera en mai à la Ferté Bernard.

Le club robot est soutenu par la société SII et de nombreuses autres entreprises partenaires.

Le 16 mars, l’Eseo gagne la coupe de Bretagne de robotique

L’ESEO s’est imposée à la « coupe du Trégor », une « mini-coupe » de préparation à la coupe de France.

  • Cette rencontre amicale est l’occasion d’échanger avec les autres équipes, de découvrir leurs idées mécaniques et logicielles.
  • Krusty, l’un des deux robots de l’ESEO, dont la mécanique est terminée, s’est imposé en ramassant des verres, et en poussant ses cadeaux.
20 ans de la Coupe de France en mai : thème de l’anniversaire !

Coupe de robotique 2013

A la Coupe de France ce sera la vingtième édition, c’est pourquoi «L’anniversaire» est le thème retenu pour 2013.

  • Sur un plateau de jeu de 2 mètres par 3 mètres, les robots des différentes écoles devaient réaliser quatre actions principales :
  • souffler les bougies du gâteau en enfonçant des balles de tennis dans des tubes,
  • mettre des cerises sur le gâteau en récupérant des balles de ping-pong qui seront envoyées dans un petit bac sur le gâteau,
  • ouvrir des cadeaux en les basculant et faire des pyramides de verre à cocktail.

En savoir + : http://robot-eseo.fr/

Art et Multimédia : Light painting !

 IMG_0011
L’auteur :
  • Etudiant passionné par le design et les nouvelles technologies, Adrien Rahier est plus connu sur Internet sous le pseudonyme de @fracart. Depuis des années il écrit sur le blog FracArt.fr, un espace qui lui sert à partager au quotidien les travaux d’autres artistes et ingénieurs.
Le projet :
  • C’est en faisant de la veille technologique pour son blog qu’Adrien a découvert le projet LightScythe, initié par un ingénieur australien.
  • Le projet repose sur la technique du light painting (ie un appareil photo en prise longue avec en face une source lumineuse mouvante). Il s’agit donc reproduire et figer une image dans les airs.
Matériel et techniques utilisées :
  • Avec l’aide d’un autre étudiant de l’ESEO, Ulysse Guigon, Adrien qui est en dernière année d’études (majeure Systèmes d’information), a câblé et assemblé l’ensemble du dispositif lumineux. Celui-ci est composé d’un ruban de 64 LEDs à 8 couleurs, d’une carte SD et d’un micro-controleur Arduino qui envoie à intervalles de temps régulier des portions d’une image sur le ruban lumineux.
  • L’animation se déroule donc en trois temps: Une première phase consiste à charger des photos sur une carte SD. Celles-ci sont ensuite lues et parsées par le micro-controlleur. Enfin, pendant que l’utilisateur se déplace à l’horizontale avec le bâton lumineux, le micro-controlleur Arduino commande les LED de manières à afficher rangée par rangée les pixels de l’image.
  • Sur la photo finale on retrouve donc l’image entièrement reconstituée.
DSC_0030
Prolongement du projet :
  • De nombreuses applications sont envisageables (marketing, publicités, affichages divers), le but premier reste néanmoins purement artistique.
  • Adrien compte ainsi participer l’année prochaine au Concours international Artaq, festival d’arts urbains qui récompense des artistes issus de tous horizons.

En savoir + : Fracart.fr blog d’Adrien R

Vol parabolique 0g : le CNES retient la candidature de l’ESEO !

Trois étudiants de I2 se sont portés candidats auprès du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) et ont présenté un projet d’expérience susceptible d’être réalisée à bord de l’Airbus A300-0G. Pendant 3 heures, cet avion effectue des vols paraboliques, permettant d’effectuer des expérience en apesanteur pendant des durées d’une vingtaine de secondes. 30 paraboles sont effectuées par vol.

A300-0G

Ce projet a été retenu. Les étudiants étaient le 28 février au workshop de lancement à Novespace (Mérignac, aéroport de Bordeaux). Les contraintes techniques et administratives ont étés présentées. Le vol est prévu le 10 octobre.

Parabole-0G

+ d’infos sur l’expérience de nos 3 gagnants : http://projetparabole2013.wordpress.com/

Un phare « made in ESEO » au rallye du Maroc

Depuis plusieurs années, l’éclairage LED est l’une des thématiques d’Evaltech, le centre de transfert de technologies de l’ESEO.

Cette année, plusieurs phares conçus à l’ESEO ont été utilisé par Yamaha sur ces motos lors du rallye du Maroc.

phare_yamaha

phare_yamaha2